Il y avait longtemps que je n’avais pas publié un article sur ce site. Je profite donc de ce superbe dimanche pluvieux pour livrer 3 recommandations (de filous) pour les éditeurs de site.

Avant d’aller dans le vif du sujet, je vous propose de récapituler les principaux indicateurs KPI que suivent les éditeurs qui souhaitent monétiser leur site.

Maintenant que le décor est planté, voici mes 3 techniques de sioux pour gagner un (petit) peu plus de revenus grâce au SEO.

Technique #1 pour la publicité Adsense

Pour les éditeurs qui souhaitent monétiser leur audience via les régies telles qu’Adsense ou Ezoic, le principal indicateur à suivre est le TRAFIC.
Peu importe le mot-clé, peu importe le moteur de recherche, peu importe le pays…Plus vous ferez du trafic, plus vous générerez des clics sur vos publicités, et plus vous gagnerez quelques commissions.

Lorsque vous publiez un contenu en français, vous visez principalement le marché français et Google.fr
Mais pourquoi ne profiteriez pas de ce contenu pour essayer de le valoriser dans les autres pays francophones ?
Saviez-vous qu’il y a 2 millions de francophones aux USA ? 2 millions au Liban ?

Mon conseil : mettre en place plusieurs balises hreflang pour cibler différents pays francophones…mais qui pointent vers la même URL.

Par exemple :

<link rel=”alternate” href=”https://www.monsite.fr/” hreflang=”fr-FR” />
<link rel=”alternate” href=”https://www.monsite.fr/” hreflang=”fr-BE” />
<link rel=”alternate” href=”https://www.monsite.fr/” hreflang=”fr-CA” />
<link rel=”alternate” href=”https://www.monsite.fr/” hreflang=”fr-US” />

C’est tout bête mais ca peut faire la différence, et vous aider à capter quelques centaines (milliers) de visites supplémentaires chaque mois !

Technique #2 pour la vente de liens Nextlevel

Nextlevel est une plateforme de ventes de liens qui repose sur le positionnement SEO.
Pour vendre un lien, vous devez être positionné en SEO (dans le top 100) sur un mot-clé qu’un annonceur désire acheter.

Ainsi, si vous voulez vendre un maximum de liens via Nextlevel, vous devez vous positionner sur un maximum de mots-clés…et donc publier un maximum de contenu !

Mon conseil : Pas besoin de viser la 1ère position (1ère page), visez seulement le top 100 ! c’est LA Masse qui compte

Partant de ce postulat, pas besoin de générer des contenus de milliers de mots.
Avec des pages de 150-200 mots, vous pourrez assez aisément vous positionner dans le top 100 sur des mots-clés peu concurrentiels.
Reste plus qu’à créer des pages en MASSE !

Technique #3 pour les autres ventes de liens

A l’exception de Nextlevel, les autres plateformes de ventes de liens font la part belle aux classiques métrics TF et Ref dom.
Pour vendre un maximum de liens, vous devez avoir des indicateurs qui en jetent !

Si vous avez un TF de 40 et aux moins quelques dizaines de ref dom, votre site sera assez vite assiégé de demandes d’annonceurs pour publier un article sponsorisé.
La question est maintenant de savoir comment on peut faire pour augmenter rapidement son Trust Flow…

Mon conseil : la location de lien home page

Les indicateurs de Majestic et notamment le Trust Flow font l’objet d’une certaine inertie.
Si vous perdez un lien très puissant, votre Trust Flow baissera…mais pas immédiatement. Pendant au moins quelques semaines, vous profiterez encore d’un Trust Flow surboosté.

Passez donc du côté Annonceur sur des plateformes type Rocketlinks, pour louer sur une courte période, un lien home page surpuissant, qui vous permettra de booster (artificiellement) votre TF.

 

Si vous êtes annonceur (= acheteur de liens), et que vous lisez cet article : faites moi plaisir. Surveillez bien ce que vous achetez !
Avec le temps, j’ai vu beaucoup de bidouilles. Des spots peuvent paraitre sympa en apparence…mais quand on creuse, on s’aperçoit de supercheries !