En 2020, la plupart des stratégies de netlinking repose désormais sur de l’achat de liens.
Pour les annonceurs, il est parfois difficile de s’y retrouver et de savoir estimer réellement la valeur d’un lien.

Faisons le point sur le sujet.

Quel est l’objectif du lien ?

Avant de parler concrètement de l’estimation du backlink, il est important de rappeler que tous les liens n’ont pas nécessairement le même objectif principal.

On peut classer les liens selon 2 objectifs principaux :

Le lien comme levier d’amélioration SEO

Si vous êtes référenceur, vous saurez très certainement que le lien est à la base de l’algorithme de Google.

Depuis toujours, il est nécessaire d’acquérir des liens externes, appelés backlinks pour améliorer le positionnement de vos pages sur les pages de résultats de recherche.

La plupart des achats de liens se font justement dans cette optique d’optimisation SEO.

Ces liens se vendent généralement entre quelques euros et quelques centaines d’euros.

Le lien comme levier de notoriété et de branding

Au delà des liens SEO, les annonceurs peuvent également avoir pour objectif d’améliorer la notoriété (= branding) de leur marque.

Ainsi, ils passent généralement par des campagnes de RP (Relation Presse) pour faire parler de leur marque auprès des journalistes et des médas presse.

Ces liens branding n’ont le plus souvent pas le SEO comme objectif premier. On parle ici plutôt d’actions de communication.

Les liens branding se vendent généralement entre plusieurs centaines et quelques milliers d’euros.

Dans la suite de cet article, nous distinguerons donc les liens SEO des liens Branding.

Nous nous concentrerons plutôt sur l’achat de liens, au sens SEO du terme. Nous n’aborderons pas trop ici les liens d’achats de branding qui sont plus l’affaire de spécialistes RP qu’un Consultant SEO comme moi.

Le prix fixe-t-il la valeur SEO ?

Est-ce que, sous prétexte que le lien est vendu cher, il sera plus efficace pour mon référencement naturel ?
Est-ce qu’un lien acheté sur un site à forte notoriété et à fort volumétrie de trafic aura plus d’impact positif sur mes positionnements ?
Est-ce qu’un lien gratuit ou “pas cher” est forcément peu impactant pour votre SEO ?

Malheureusement, je pense que le prix est trop souvent utilisé comme juge de valeur.
Cela devrait pourtant être l’inverse avec un prix fixé selon la valeur réel SEO d’un backlink.

Comment juger la valeur SEO d’un backlink ?

Pour juger la valeur SEO d’un backlink, il est nécessaire de prendre de nombreux paramètres. Voici ceux que j’utilise :

Les paramètres à prendre en compte pour estimer la valeur d’un lien

  • les indicateurs de popularité du site qui hébergera le lien
    • Trust Flow
    • Citation Flow
    • Domaines référents
    • IP Référentes
    • Est-il dans la même thématique que moi ?
    • Proportion de pages avec liens externes (si toutes les pages du site ont des liens externes…la valeur du backlink descendra)
  • des critères sur la page qui abritera le lien
    • Est-elle indexée / indexable ? (code 200, meta robots index, follow, canonical, robots.txt)
    • Où est-elle située dans l’arborescence du site (proche de la home page ou orpheline ?)
    • A-t-elle du contenu ? Si oui, est-il thématisé par rapport à ma page de destination ?
    • Le nombre de liens sur la page (mon lien sera-t-il noyé parmi des centaines d’autres liens ?)
    • Quelles sont les métrics de la page (trust flow + citation flow + domaines référents)
  • des critères sur le lien en lui-même ?
    • Sera-t-il en dofollow ou en nofollow ?
    • Où est-il positionné sur la page (dans le menu, en sidebar, dans le contenu, dans le footer ?)
    • Quelle sera l’ancre de mon lien ?
    • Quelle sera la page de destination de mon lien ?

L’exemple d’un backlink branding

Certains de ces critères sont parfois négligés lors d’une phase d’achat de liens.

Si vous cherchez à améliorer votre référencement naturel, vous devrez veiller à chacun de ses critères.

Le prix de vente d’un lien ne vous assurera pas nécessairement des bons indicateurs à tous les niveaux.

Si l’on reprend l’exemple d’un lien “branding” acheté sur un site média, il arrive bien souvent que le lien acheté soit au choix :

  • en nofollow
  • sur une page en noindex ou bloquées par le robots.txt
  • sur une page orpheline ou en profondeur > 10

Ainsi, vous aurez investi plusieurs centaines, voire milliers d’euros pour un lien qui vaut…simplement rien pour votre SEO !
Par contre, ce lien vous aura peut-être permis de gagner beaucoup en image et en notoriété.

L’exemple d’un lien “pas cher”

A l’inverse, il existe certaines plateformes de netlinking qui proposent des liens à bas prix (moins de 20€ le lien). Ces liens sont-ils pour autant bas de gamme ?

Les indicateurs de popularité des sites seront forcément moins attrayants qu’un site média…

Vous avez toutefois plus de chances que votre lien ne soit pas positionné sur une page orpheline ou très profonde.

Ces 2 exemples montrent bien qu’il ne faut pas seulement juger à l’apparence du site et aux metrics du domaine.

Il faut aller plus loin dans l’analyse pour réellement mesurer l’impact à venir du lien.

Pour autant, il ne faut pas faire de généralités et dire que tous les liens médias sont inintéressants pour le SEO et que les “petits” liens sont des pépites sur lequel se jeter. Je dis juste qu’il faut faire le tri et fixer le prix par rapport à la valeur, et non l’inverse.

Ma conclusion

Messieurs et mesdames les consultants SEO, ne vous fiez plus uniquement aux KPI des Root Domains et allez plus loin dans l’analyse avant d’acheter un lien à but SEO 🙂