La recette du succès d'un site e-commerce

La recette du succès pour un site e-commerce

En France, seuls 2/3 des sites ecommerce sont rentables*. Je vous propose un bref rappel sur les 4 piliers essentiels pour maximiser les chances de succès de son site e-commerce.

La recette pour un site e-commerce aux petits oignons !

Rentabilité E-Commerce en 2013

Un site performant et ergonomique : 35%

Le site doit être pensé pour l’internaute. Il faut que ce dernier s’y retrouve dans l’arborescence et qu’il puisse obtenir rapidement les informations qu’il était venu cherchée.

Rapidement, cela passe donc par des temps de chargement réduit qui fluidifieront la navigation de l’internaute.

Une offre produit percutante et une prestation de services de qualité : 35%

Pour réussir dans le e-commerce, il faut d’une part, acquérir de nouveaux clients puis et c’est souvent là le plus compliqué, fidéliser les clients acquis.

Sans produits, pas de ventes.

Sans qualité de service, pas de fidélisation.

L’acquisition de nouveaux clients passe par une offre produit percutante qui peut se matérialiser de différentes manières :

  • PLUS => Une offre large (ex : Amazon)
  • MIEUX => Une offre différenciante ( ex : Apple)
  • MOINS => Une politique de prix ultra compétitive (ex : Cdiscount)

Cela passe également, par une prestation de service de qualité :

  • Délai de livraison
  • Frais de livraison
  • Qualité de la livraison
  • Possibilité de retour
  • Facilité de paiement

L’essor du web 2.0 rend nécessaire, la matérialisation de cette qualité de service, via la mise en place d’un système d’avis client.

Une bonne notation permettra de rassurer les futurs clients sur la fiabilité du site e-commerce.

 

Un trafic ciblé et qualifié : 20%

 

Troisième levier de réussite d’un site e-commerce, la qualité du trafic.

D’une manière plus générale, il est important de se sensibiliser sur l’analyse multitouch et ainsi, de comprendre les rôles de chaque levier, dans le parcours de conversion d’un internaute.

Les outils de web-analyse (dont Google Analytics), repose nativement, sur l’analyse « last clic » qui biaise l’impact fourni par certaines sources de trafic et notamment des campagnes dites de branding (campagnes de publicité « push » : publicités non sollicitées par l’internaute).

En fonction de la typologie et de la stratégie du site e-commerce, on privilégiera tel ou tel levier de trafic. La grande majorité des sites e-commerce repose majoritairement sur le trafic issu des moteurs de recherche (publicité « pull »)

–          référencement naturel qui offre l’avantage d’être gratuit

–          référencement payant (Adwords) qui offre lui, une plus grande réactivité.

D’autres leviers peuvent néanmoins apporter leur contribution à la génération du chiffre d’affaires d’un site. Je pense notamment :

–          Comparateurs de prix qui peuvent être intéressants, si et seulement si, l’offre produit est plutôt bien positionné en terme de pricing. Les marques de luxe par exemple, n’ont aucun intérêt à aller se positionner sur des comparateurs de prix.

–          Le Retargeting qui peut se matérialiser de 2 manières : web et email.

–          L’Emailing qui reste une source de trafic très importante pour une grande majorité des e-commerçants.

–          La publicité display qui peut passer par différentes solutions (Adwords display, Facebook Ads, Ligatus, Ad-Exchange…)

Le e-merchandising et la personnalisation du parcours client sur le site : 10%

A l’image de l’ergonomie, l’e-merchandising est de plus en plus au cœur des préoccupations des e-commerçants. Le travail d’optimisation du merchandising peut avoir un impact important sur la rentabilité d’un site e-commerce, en générant des améliorations assez significatives du taux de conversion.

Des solutions d’e-merchandising tels que Netwave, Compario ou encore AntVoice proposent désormais de cumuler big data et temps réel pour pousser la personnalisation des contenus à leur paroxysme. Le site devient entièrement personnalisé en fonction du comportement de l’internaute.

*Je vous invite à consulter cette étude sur la rentabilité des sites e-commerces

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

One comment

  1. Linkonexion dit :

    Merci pour ces informations très intéressantes, je pense qu’en effet le contenu du site ainsi que son ergonomie sont les choses les plus importantes pour mener le clients à rester sur le site, puis le conduire à l’acte d’achat. Certains n’ont pas encore compris que le “call to action” est une chose mais qu’il faut surtout savoir le mettre en valeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *