Réussir sa migration HTTPS pour le SEO - David Groult

Réussir sa migration HTTPS pour le SEO

Vous avez un site HTTP et souhaitez le passer en HTTPS sans perdre votre SEO ? Réussir sa migration HTTPS n’est pas bien compliquée si et seulement si vous respectez bien une procédure précise et rigoureuse.

La suite de cet article va vous donner les différentes étapes à respecter pour réaliser une refonte de site sans embûches.

  1. Choisir et Activer le certificat SSL
  2. Nettoyer les liens internes
  3. Procéder à des redirections propres
  4. Assurer la transition sur Google Search Console
  5. Faire une repasse sur votre profil de liens externes (netlinking).

Activer son certificat SSL

La 1ère étape de votre projet de migration consiste à choisir et activer votre certificat SSL. Je nirai mas plus loin dans les conseils pour bien le choisir, des articles tres bien fait vous aiguilleront tres bien. Sachez toutefois que certains hebergeurs comme OVH ont automatiquement activé un SSL appelé Let’s Encrypt. Ainsi, votre site est peut-être déjà concerné par un potentiel cas de duplication entre la version classique HTTP et sa version sécurisée HTTPS.

Nettoyer les liens internes

Sur un site, tous les liens devraient etre directs et non canonicalisés. Dans le cas d’une refonte HTTPS, il est donc nécessaire de modifier tous les inlinks pour qu’ils pointent correctement vers l’URL finale. Petite astuce si vous ne le faites pas déjà, privilégiez les liens relatifs. Le passage au HTTPS transformera directement tous vos liens internes.

Procéder à des redirections propres

Sans surprise, nous privilégierons des redirections 301 pour assurer le passage du HTTP au HTTPS. Faites des redirections one to one. Il ne faut surtout pas faire de redirections massives vers la home page.

Même chose, pensez également à rediriger directement les redirections de type “avec ou sans www.” ou encore “avec ou sans le slash final”.

Assurer la transition sur la Google Search Console

L’outil Search Console de Google est une vraie mine d’informations pour assurer le monitoring de votre référencement naturel. Vous pourrez ainsi suivre l’évolution de la remontée des erreurs 404, suivre l’évolution du trafic et du positionnement des mots-clés…un vrai couteau suisse cette Search Console. Toutefois, la Search Console se configure par nom de domaine. Ainsi, si vous ne voulez pas perdre d’historique et assurer un suivi continu, anticipez votre refonte et créez votre vue Search Console quelques jours avant la migration HTTPS.

Faire une repasse de votre netlinking

Dernière étape et non des moindres, vous devrez après la refonte HTTPS, procéder a une repasse de vorre profil de liens (netlinking) pour tenter de modifier l’URL de destination de vos backlinks.

Concentrez vous sur :

  • Les liens sur lesquels vous avez la main (profils sociaux, PBN)
  • Les tops backlinks issus des domaines les plus trustés

Il sera difficile de faire corriger l’ensemble de vos backlinks…plus il y en aura, mieux ce sera.

Et voila, nous en avons terminé avec les 5 étapes à réaliser pour assurer une transition HTTPS sans trop de problèmes pour votre SEO.

Finalement, je vous recommanderai d’effectuer cette migration HTTPS que si vous la couplez avec un projet de refonte plus complet intégrant dautres améliorations SEO. En effet, le passage au HTTPS na pas encore fait réellement ses preuves. La refonte HTTPS seule aura donc plus de risques que de gain potentiels.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]