Réussir son SEO International

Le référencement naturel est déjà assez complexe pour 1 seul pays…Il prends encore une toute autre ampleur lorsqu’il s’agit d’une problématique internationale. L’article qui va suivre va donc vous donner quelques humbles conseils pour réussir votre SEO International.

Référencement Naturel SEO International dans plusieurs pays

Comprendre son marché pour trouver les bons mots-clés

La première étape à se poser lorsque l’on souhaite développer sa visibilité en référencement naturel sur plusieurs pays, c’est de bien connaitre les différents marchés pour identifier les bons mots-clés vecteurs de recherche et surtout de conversions.

Attention notamment à ne pas faire de raccourcis rapides sur des pays aux langues similaires. L’exemple classique du téléphone portable est suffisamment flagrant pour faire comprendre que bien qu’une langue soit partagée par plusieurs pays, il existe parfois quelques subtilités.

En France, le terme le plus utilisée pour désigner un téléphone portable est bien évidemment le “smartphone”.

Les belges (wallons) au contraire utilisent plutôt l’expression “GSM” pour désigner un téléphone portable.

En résumé, connaitre une langue dans un pays comme la France, ne signifie pas que vous soyez à même de choisir les bons mots-clés pour le référencement d’un site belge, suisse ou canadien. La culture est différente…le vocabulaire parfois aussi.

 

Gestion multilangue en domaine, sous-domaine ou dossier ?

L’autre grand sujet lorsque l’on démarre un projet SEO international, c’est le choix de l’hébergement de vos pages par version linguistique.

Est-il plus judicieux de privilégier des noms de domaine différents, des sous-domaines ou encore une gestion par dossier.

Par expérience, je préfère privilégier la gestion en noms de domaine distincts avec des TLD régionaux (.fr, .be, .ch, .ca…). La gestion par dossier est à l’inverse plutôt à éviter car elle offre généralement de moins bons retours SEO.

Pour les pays à plusieurs langues (Belgique, Suisse, Luxembourg), il sera possible d’utiliser un seul domaine et ainsi utiliser une gestion par dossier (.be/fr/ ou .be/nl/).

 

La Meta Language

La meta language est une meta que l’on place tout en haut du code source d’une page pour préciser aux robots, la langue utilisée sur la page. Cela ne mange pas de pain et permet à Google de comprendre très rapidement la langue.

Pas essentielle, il est toujours bon de l’avoir dans une gestion multilangue…Surtout si vous avez fais le choix d’une gestion des versions linguistiques par dossier.

<META NAME=”Language” CONTENT=”fr”>

 

Balise Hreflang pour le SEO

Au contraire de la meta language, la balise Hreflang est essentielle dans une stratégie SEO internationale.

Cette balise a pour objectif d’informer les robots des moteurs de recherche, de versions linguistiques alternatives à la page qu’il consulte.

Ainsi, vous devrez réussir à matcher les différentes pages pour proposer toutes les pages correspondantes dans les autres langues.

Ainsi, une page http://www.monsite.fr/produit-1/ qui dispose d’équivalents en .be/fr/, en .be/nl et en .es devra donc disposer dans son code source au niveau des liens de changement de langue (textes ou drapeaux) des balises hreflang suivantes :

<a hreflang=”be-fr” href=”http://www.monsite.be/fr/produit-1/”>FR</a>

<a hreflang=”be-nl” href=”http://www.monsite.be/nl/produkt-1/”>NL</a>

<a hreflang=”es-es” href=”http://www.monsite.es/producto-1/”>ES</a>

 

Fichiers sitemap et Déclaration Search Console

Google Search Console offre la possibilité de déclarer le pays cible pour un site…Si vos versions linguistiques sont gérés par dossier…vous ne pourrez sélectionner qu’un pays !

Voici une raison de plus de prioriser votre stratégie multilangue en noms de domaines régionaux.

Par ailleurs, il peut être intéressant de découper les fichiers sitemap.xml selon les différentes versions linguistiques (pays et langue). Bien que ce fichier ait relativement peu de poids pour votre référencement, vous faciliterez la tâche des robots de Google…et Google aime quand on lui fait gagner du temps pour son exploration !

 

 

NetLinking international

Dernier point et non des moindres, il est important de définir des stratégies de netlinking international. Vous ne ferez pas votre netlinking à Lille comme vous le faites à Bruxelle, Berlin ou Milan.

Un site en .be devra ainsi disposer d’un profil de lien majoritairement issues de d’autres sites en .be ou de sites en .com, .net, .eu…

Les liens en .fr seront également intéressants pour sa stratégie SEO s’ils sont bien à destination de pages belges francophones.

A l’inverse, il faudra limiter le nombre de liens issues de sites en allemand (.de), en espagnol (.es), en italien (.it)…Ces liens peuvent apporter une plus-value à la popularité d’un site…s’ils ne représentent pas la majeure partie du profil de liens !

 

Et voila, je pense que vous avez désormais quelques clés pour bien démarrer votre projet de référencement naturel à l’international. Pour disposer d’un accompagnement plus complet, n’hésitez pas à me contacter ou à contacter de ma part, l’agence Open Linking, spécialisée dans le SEO et notamment le SEO international.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]